Maison Otis

Des découvertes gastronomiques, en dehors des restos!

Retour
08 mai 2019

Eh oui, dans Charlevoix, il n’y a pas que dans les bistros, les auberges ou les restaurants qu’on peut déguster d’excellents produits culinaires. En suivant la Route des saveurs, nous avons découvert des artisans et des produits d’exception.

 

Nous aimons la région de Charlevoix pour sa nature, ses paysages et, bien sûr, sa gastronomie. Nous avons donc décidé de profiter pleinement de notre séjour pour faire ce que nous aimons le plus en parcourant les routes magnifiques de la région et en allant rencontrer les gens qui créent ces produits uniques que nous aimons tant.

 

Le produit qui nous intriguait le plus est évidemment « Omerto », le premier vin de tomate au monde. Ce produit, prisé mondialement, est fabriqué à partir d’un savant mélange de tomates. Après avoir découvert ce nectar, nous comprenons maintenant pourquoi Omerto est le tout premier vin apéritif/digestif de tomate à être vendu sur le marché mondial!

 

« Omerto », c’est aussi une jolie histoire de famille qui rend hommage à Omer, l’arrière-grand-père de Pascal, fondateur de l’entreprise actuelle. Omer avait créé en 1938 son tout premier alcool de tomate, qu’il préparait dans sa cave pour le déguster entre amis les jours de fête. Aujourd’hui, la production est de plus de 50 000 bouteilles annuellement.

 

On a ensuite fait une visite qui nous a permis de découvrir les dessous du nectar Omerto, du Domaine de la Vallée du Bras et des installations. On y apprend le processus complet et unique de vinification de la tomate et le secret de la conservation de la tomate jusqu’à sa transformation. On réserve avant!

À la boutique, nous avons opté pour l’Omerto Moelleux, un vin qui dégage des arômes floraux, avec un goût unique bien distinctif qui ressemble à la famille des portos blancs et grands pineaux. Avec notre préférence pour les fromages bleus et la saison du homard qui bat son plein, nous n’avons pas hésité à suivre les conseils « accord mets – vin » qui le recommandent !

Parlant de fromages bleus, nous sommes ensuite passés à la Maison d’affinage Maurice Dufour, cet artisan exceptionnel qui a à cœur d’offrir des fromages fins authentiques. Dès notre arrivée, nous nous sommes laissés tenter par une crème glacée molle de lait de brebis. Un vrai délice glacé!

Fromage bleu au lait de vache ou au lait de brebis? Comment choisir entre le Bleu de brebis, qui se distingue par sa finesse et sa fraîcheur, et le Ciel de Charlevoix, qui est plus persistant en bouche et plus crémeux? Nous en venons à la conclusion que ces fromages sont tellement différents que nous devons acheter les deux.

Comme nous avions envie d’en savoir un peu plus sur l’histoire des fromages, nous avons fait un arrêt à la Laiterie Charlevoix. Bien qu’il y ait des visites guidées, nous avons préféré faire ces visites à notre rythme. Tout d’abord, nous avons été étonnés par l’imposante collection de l’exposition « La Goutte de Lait », qui raconte l’histoire de l’industrie laitière jusqu’à aujourd’hui. Nous avons ensuite fait un détour à l’Économusée du Fromage pour y découvrir les différentes étapes de l’évolution des produits laitiers.

 

Une visite au Magasin de la Laiterie est incontournable! Nous y avons retrouvé plusieurs de nos produits « coup de cœur » en plus d’en découvrir de nouveaux puisque la plupart des producteurs de la Route des Saveurs de Charlevoix y sont présents.

 

Décidément, Charlevoix nous surprendra toujours, car chaque visite est pour nous l’occasion de faire de si belles découvertes. C’est sans doute aussi pour cette raison qu’on y revient!

 

hello

Retour